Insurgez-vous ! Les Insurgés citoyens rendent hommage aux martyrs de la Place Tian An Men à Pékin le 4 juin 1989

Publié le par lanouvellefrance

 Les Insurgés citoyens & The Global Insurrectionist welcome you.

 Occupy-Tokyo.jpgOccupy-Together-1.jpgOccupy-Wall-Street-99-pourcents.jpgOccupy-Earth-1.jpgOccupy-Humanity-1.jpg

 

Follow us on Facebook : Appel à l'Insurrection permanente pacifiste, écologiste et citoyenne (The Global Insurrectionist) &  Follow us on Twitter : @france_nouvelle

 

Tian 21Inconnu face aux chars avenue de la Paix éternelle

 

Editorial.

 

Alors que, depuis hier, le 2 juin 2012, Place Tahrir au Caire en Egypte, la foule scande "Martyrs, au nom de votre sang nous aurons une nouvelle révolution", et que, dit-on, "Plus de 13.400 personnes, en majorité des civils, ont été tuées depuis le début, en mars 2011, de la révolte populaire" en Syrie, n'est-il pas de première importance pour les Indignés du monde entier, les héros du "Printemps arabe" , Québécois en lutte, entre autres Anonymous et partisans de la Démocratie réelle maintenant, voire de "L'Humain d'abord", Occupants de Wall Street et d'ailleurs tout autour du globe, de célébrer dignement le "Printemps de Pékin" et ce "massacre de la Place Tian'anmen" du 4 juin 1989 à Pékin, capitale de la Chine éternelle devenue depuis deuxième puissance économique mondiale....

 

Tian-29.gif"Donne-moi la liberté ou donne-moi la mort!"

 

 

替天行道 。 Droit et Justice pour les Citoyens chinois et pour les Peuples du monde entier. 

 


 Tian Minzhu zhi shen"Déesse de la Démocratie"

 

200 ans après la prise de la Bastille à Paris, la Révolution et la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen : 

 

Du 15 avril 1989 au 4 juin 1989, les "Insurgés citoyens" chinois envahissent la place Tian'anmen à Pékin, coeur de la Chine dite "populaire". Ce mouvement d'étudiants, d'intellectuels et d'ouvriers chinois dénonce la corruption et demande des réformes politiques et démocratiques.

 

"Liberté!", "La Démocratie est notre idéal commun", "Donnez-moi la liberté ou donnez-moi la mort!" crient les banderoles arborées par les contestataires chinois comme on peut le voir sur des témoignages visuels (cf. illustrations en fin de texte). 

 

Au Printemps de Pékin de 1989, Les "Insurgés citoyens" chinois n'ont plus confiance en leurs élites politiques. La foule exige la démission du Premier Ministre, Li Peng. 

 

Cette contestation citoyenne, pacifique, qui s'auto-proclame "patriotique" s'étend à la plupart des grandes villes, comme Shanghai, et aboutit à Pékin à une série de grandes manifestations et de grèves de la faim organisées sur la place Tian'anmen. Après plusieurs tentatives de négociation, le gouvernement communiste instaure la loi martiale le 20 mai 1989 et fait intervenir l'armée dans la nuit du 3 au 4 juin 1989.

 

L'évènement, historique, est connu sous le nom de « massacre de la place Tian'anmen ». 

 

Tian-17-Deesse.jpgDéesse de la Démocratie face au portrait de Mao

 

Deux images principales témoignent de l'Histoire :

 

1° La Déesse de la Démocratie (民主之神), statue érigée par les contestataires face au portrait de Mao sur la Place Tian'anmen et inaugurée le 30 mai 1989 ;

 

2° Un inconnu faisant face au premier d'une rangée de chars sur l'avenue de la Paix éternelle (Chang'An Lu) près de la dite Place Tian 'anmen, le 5 juin 1989.

 

Voici une grand symbole pour tous les "Indignés" de la planète, un grand symbole pour la juste Indignation de toutes et de tous face à l'injustice, la corruption, la violation du Droit ; face au mépris de la dignité et de la liberté reconnues à chacun par la Déclaration universelle des Droits de l'Homme du 10 décembre 1948

 

Alors, en mémoire des martyrs de la soif d'indépendance et de démocratie, à Pékin comme ailleurs ; alors, pour le Droit et la Justice, universels, "Insurgez-vous !

 

Merci de votre attention.

 

Les Insurgés citoyens (替天行道)

 

Tian-26.jpg

 

Pour célébrer le 23ème anniversaire de ce « massacre de la place Tian'anmen », des manifestations de soutien sont organisées le 4 juin 2012 tout autour de la planète.

 

Le 4 juin, à Paris, Hong Kong, Londres, New York, Francfort, et dans d'autres capitales du monde, des milliers de manifestants se rassembleront pour lutter contre l'oubli et pour exprimer leur indignation. 

 

A Pékin : "Le 4 juin 1989 vers cinq heures du matin, il y a vingt-trois ans, les chars de l'armée chinoise pénétraient sur la place Tian'anmen. Plusieurs centaines de personnes, peut-être plus de mille, ont trouvé la mort, ce matin-là. Plusieurs milliers de manifestants ont été blessés par balles."

 

En Chine, 23 ans après : "L'Etat ne tolère aucune critique et interdit à la société civile chinoise de s'exprimer librement. Les violations des droits humains sont quotidiennes : rééducation par le travail, détention arbitraire et torture des dissidents, internements psychiatriques, répression par incarcération ou par exécution des dissidents de minorités ethniques ou religieuses, contrôle du réseau Internet, harcèlements des avocats militants des droits civiques, assignations à résidence hors de tout fondement légal.

 

Rappelons pour mémoire la condamnation du prix Nobel de la paix Liu Xiaobo à onze ans de prison."

 

Le 4 juin 2012, de par le monde, les manifestants "se réuniront aussi pour exiger la fin des persécutions à l'encontre des acteurs les plus courageux de la société civile et de leur famille, tels que Liu Xiaobo, Hu Jia, Gao Zhisheng et bien d'autres méconnus, pour obtenir le retour au pays des manifestants exilés depuis plus de vingt ans et la réforme du système politique pour l'instauration d'une Constitution démocratique en Chine."

 

A Paris, "Une conférence de presse sera organisée par le Comité de soutien à Liu Xiaobo, le lundi 4 juin, à 10h30, dans les locaux de Reporters sans frontières, au 47, rue Vivienne, 75002 Paris. Le dissident chinois Zhang Jian, qui a reçu, au moment du massacre, trois balles tirées par des militaires, ouvrira la conférence de presse, qui sera suivie d'une déclaration des membres du Comité de soutien à Liu Xiaobo."

 

Source : Communiqué de Presse du Comité de soutien à Liu Xiaobo à l'occasion du 23ème anniversaire du massacre de la Place Tian An men (lien : http://www.categorynet.com/actu-des-medias/liberte-de-la-presse/chine----communique-de-presse-du-comite-de-soutien-a-liu-xiaobo,-a-l7occasion-du-23eme-anniversaire-du-massacre-de-tian7anmen-20120601184854/)

 

Liu-Xiaobo-Prix-Nobel-de-la-paix--chinois-.jpg

 

Chine : un livre révélation sur Tian'anmen échappe à la censure.

La version officielle écornée par l'ancien maire de Pékin

 

Le pouvoir en place n'aura rien pu faire. Ce vendredi est paru un livre apportant un éclairage de la sanglante répression du mouvement étudiant de la place Tiananmen. Il faut dire que l'ouvrage a profité d'une parution à Hong Kong. La région est dotée d'un statut semi-autonome qui lui assure une liberté d'expression impensable dans le reste du pays.

 

Dans Conversation with Chen Xitong , l'auteur Yao Jinfu recueil des propos aux allures de confessions du maire de Pékin à l'époque des faits. Dans ces conversations explosives, Chen évoque une tragédie qui aurait pu être évitée et n'aurait jamais dû avoir lieu au regard des nombreuses pertes humaines. Une révélation détonante quand l'opinion publique a fait de l'homme un soutien aux actions militaires. Cependant, l'ancien cadre nie toute responsabilité et assure être toujours communiste. Aujourd'hui, l'ancien maire Chen purge une peine de seize ans de prison pour corruption.  Jeudi, l'éditeur évoquait que les officiels avait tenté d'influencer sur la parution du livre. « Ils prendraient en charge les pertes financières si les livres étaient rappelés ». En vain, le livre profite d'un réel engouement. Pour la seule librairie Greenfield, 40 livres ont été vendus pour la première matinée et les employés ont comptabilisé plus de 70 appels téléphoniques concernant ce seul livre. Et cela pourrait bien continuer. La sortie du livre cette année coïncide avec le renouvellement une fois tous les dix ans de la caste dirigeant du parti unique.

 

Source  : http://www.actualitte.com/actualite/monde-edition/international/chine-un-livre-revelation-sur-tinananmen-echappe-a-la-censure-34461.htm

 

Tian-52.jpgRedresser la boucherie


 

天安門大屠殺 : Le Massacre de la Place Tian Anmen ou le Massacre du 4 juin : 六四大屠殺

 

En Chine, ce mouvement est connu sous le nom de « mouvement du 4 juin » (chinois simplifié : 六四运动 ; chinois traditionnel : 六四運動) ou simplement « 6 – 4 » (六四). Cette désignation est calquée sur celle de deux autres manifestations : celle du 4 mai 1919 (nommée le « mouvement du 4 mai ») et celle du 5 avril 1976 (le « mouvement du 5 avril »).

 

Cependant, le terme officiel utilisé par le gouvernement de la République populaire de Chine est « troubles politiques du printemps et de l'été 1989 » (春夏之交的政治風波).

 

Dans le reste du monde, il est appelé « massacre de la place Tian'anmen » (天安門大屠殺), « massacre du 4 juin » (六四大屠殺) ou encore « massacre de Pékin » (北京大屠殺).

 

En France, on parle également du « printemps de Pékin », par analogie avec le Printemps des peuples ou avec le printemps de Prague.

 

L'expression « 4 juin » étant taboue et censurée, les internautes chinois en ont inventé une autre, « 35 mai », pour contourner cette censure chinoise de l'Internet.

 

Source : d'après Wikipédia

 

Tian-33.gifGréviste de la famim pour la Démocratie

 

Le "Printemps de Pékin" ou la "soif de liberté et d'indépendance" en Chine

 

Dans les années 1970, la jeunesse chinoise exprime sa « soif de liberté et d'indépendance » comme lors du manifeste de Canton contre la Révolution culturelle en 1974 ou lors du Printemps de Pékin en 1978 et son Mur de la démocratie.

 

Plusieurs mouvements semblables aux manifestations étudiantes de 1989 se déroulent en 1983, 1985, puis au cours de l'hiver 1986-1987. 

 

En 1989, après les "Quatre Modernisations" de Deng Xiaoping, les professeurs de l’enseignement supérieur, les intellectuels et les étudiants en viennet à réclamer la « cinquième modernisation », celle de la démocratie et du multipartisme. 

 

Source :  d'après Wikipédia

 

Tian-59-Mr-Democracy.jpg

 

Pour que vive dans la mémoire et la conscience universelles, le souvenir des martyrs et de leur sacrifice, l'iconographie joue un rôle capital. En voici des exemples, ci-dessous.

 

June 4th Memoir On Beijing Massacre 1989

 

Thousands of photos, videos and miscellaneous documents available on ligne / Un site en anglais avec des milliers de photos, vidéos et documents divers

 

Lien : http://www.64memo.com/d/

 

Tian-00.jpgLiberté, en chinois sur un badge commémoratif

 

Virtual Museum of China '89

 

More pics over the Beijing Spring and 4th June 1989 in Tian An Men Square

 

Lien : http://museums.cnd.org/China89/

 

Tian-60-Li-Lu--Chai-Ling-and-Feng-Congde.jpgLilu, Chai Ling et Feng Congde, héros du Pintemps de Pékin

 

Pour la Dignité et la Liberté universelles : "Insurgez-vous !"

 

Tian-Wang-Dan-Greve-de-la-faim--mai-89-.jpgWang Dan appelant à la grève de la faim

 

La Place Tian An Men, c'est la place de la "Porte de la Paix céleste" qui fait face à l'entrée qui mène à la Cité interdite à Pékin, capitale de la Chine dite "populaire", coeur de la plus ancienne Civilisation vivante de l'Humanité...

 

23 ans ont passé, et, aujourd'hui, d'autres "Portes" ou "Places" de par le vaste monde, espaces de liberté et de démocratie, sont au coeur de la "Révolution pour un Changement global" (Revolution for a Global Change") :

 

La Place de la Porte du Soleil (Plaza de la Puerta del Sol) à Madrid, capitale de l'Espagne d'où partirent les Conquistadors du Nouveau Monde et creuset aujourd'hui des mouvements Indignados, Democracia Real Ya, Toma la Calle ; la Place Tahrir (Place de la Liberté) au Caire, capitale de l'Egypte héritière d'une Civilisation-phare et pharaonique millénaire, fer de lance de nos jours du "Printemps arabe" ; le Zucotti Park de New-York (capitale du Nouveau Monde, première puissance économique et militaire) espace, par excellence, des Occupants de Wall Street (OWS) en lutte contre la "finance folle", d'où a déferlé tout autour du globe un mouvement planétaire d'Indignés et d'Anonymous  ; sans oublier la Place de la Bastille à Paris, capitale de la France où sont nés en 1789 la Révolution ainsi que les Droits de l'Homme et du Citoyen, et où, récemment à l'occasion d'élections présidentielles, un parti politique de gauche a organisé un grand rassemblement populaire pour reprendre symboliquement la place au nom d'une "insurrection civique", ou encore "insurrection citoyenne", qui vienne consacrer un nouvel élan démocratique et populaire en vue d'une Assemblée constituante et d'une 6ème République ....

 

Le 20 octobre 2010, en France, un ambassadeur de France de 93 ans, Stéphane HESSEL, héros de la Résistance et de la France libre qui prit part activement à l'élaboration de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme(ONU, 10 décembre 1948) publiait un petit opuscule d'une vingtaine de pages, manifeste appelant la jeunesse à faire part des raisons de sa colère : "Indignez-vous !"

 

Dans cet écrit au succès, dit-on, international et retentissant, l'auteur concluait par un appel à une "insurrection pacifique" au nom des grandes valeurs morales, civiques et politiques de la France libre, à l'origine du renouveau démocratique en France après sa libération du joug nazi et de l'Occupation étrangère en 1945, à la suite d'une Seconde Guerre mondiale qui fit plus de 60 millions de morts dont 6 millions dans des camps d'extermination ...

 

Le 02 octobre 2011, toujours en France, les "Insurgés citoyens" lançaient ici même sur ce compte Facebook leur "Appel solennel à une Insurrection pacifiste, écologiste et citoyenne" à l'occasion de l'anniversaire de la naissance de Mohandas Gandhi alias Mahatma Gandhi, libérateur de l'Inde colonisée (1947), grand pape de la Non-violence et de la Désobéissance civile, inspirateur du pasteur Martin Luther King Jr, héros de la lutte contre la ségrégation raciale et pour les Droits civiques aux Etats-unis dans les années 1960. 

 

Aussi, les "Insurgés citoyens" se font-ils, en ce jour, un devoir de commémorer et célébrer le Printemps de Pékin de 1989, contestation populaire pacifique, exemplaire, pour le Droit et la Justice, la Dignité et la Liberté, la Démocratie, réprimée dans le sang par un régime totalitaire.

 

Les martyrs de la Place Tian An Men, Place de la Paix céleste, furent porteurs d'un immense espoir pour tout un peuple soumis à la dictature. Que leur exemple, l'exemplarité de leur sacrifice, soit une vive source d'inspiration pour les jeunes générations du monde entier dans leur quête du Droit et de la Justice universelles, dans leur incessant combat pour la Liberté et la Démocratie universelles. 

 

Que la Liberté, l'Egalité et la Fraternité soient les leurs !

 

Les Insurgés citoyens

 

Rennes, le dimanche 3 juin 2012.

 

大陸禁片 《承傳六四》Film interdit en Chine présentant le 4 juin 1989, Place Tian 'anmen à Pékin.

 

Vidéo Publiée le  3 juin 2012 par lesyan21 sur You Tube (en cantonais avec sous-titres en mandarin, 24 mn, excellent)

 

1989 年,中大學生會響應由北京大學生發起的民主運動,率先派代表到北京聲援,及後各大學亦派代表,以學聯名義多次到北京,親身參與民運。六四事件發生後,各大學學生會一直堅守­平反六四的立場,並率領學生籌辦和參與各式各樣紀念六四的活動,希望把當年學生追求民生和反官倒等精神傳承下去。

 

時至今日,各大學的學生會領袖,在六四事件發生時,還未曾出生,但秉承著學生會一貫的傳統,他們仍然肩負平反六四和承傳八九民運精神的重任。但對於這件歷史事件,學生們只­能從書本和紀錄片來了解。有學生會希望同學了解事件,有些同學卻漠不關心;亦有學生會幹事指,會務繁忙,六四對某些幹事來說,已變了每年的例行公事,幹事們缺乏熱情,更遑­論要將之傳承。但當中亦有人仍然雄心壯志,務求把八九民運學生的精神一代一代承傳下去,他們如何帶領其他學生認識六四,從而實踐背後所謂的精神?本節目將會帶大家了解六四­的薪火如何在大學生中傳下去。

 

大陸禁片 《承傳六四》Link : http://www.youtube.com/watch?v=l0MFeWXYvGI&feature=youtu.be&a

 

 

BBC News - June 4, 1989, Tiananmen Square Massacre

 

The Tiananmen Square protests of 1989, also known as the Tiananmen Square Massacre and the June 4th Incident, or colloquially, Six-four (Chinese: 六四) by the Chinese public, and as the Political Turmoil between Spring and Summer of 1989 by the government of the People's Republic of China, were a series of demonstrations led by students, intellectuals and labour activists in the People's Republic of China between April 15, 1989 and June 4, 1989.

 

You Tube : http://www.youtube.com/watch?v=XJBnHMpHGRY

 

 Occupy-Tokyo.jpgOccupy-Together-1.jpgOccupy-Wall-Street-99-pourcents.jpgOccupy-Earth-1.jpgOccupy-Humanity-1.jpg

 

Appel solennel à une Insurrection pacifiste, écologiste et citoyenne le 02-10-2011 sur Facebook :  http://www.facebook.com/notes/g%C3%A9rard-zawadzki/appel-solennel-%C3%A0-linsurrection-permanente-pacifiste-%C3%A9cologiste-et-citoyenne/298213456862201

 

La Déesse de la Démocratie, notre album photo sur Facebook : http://www.facebook.com/media/set/?set=a.475563999127145.128388.100000206465071&type=3

 

4 juin 1989 : Hommage au printemps de Pékin, notre album photo sur Facebook :  http://www.facebook.com/media/set/?set=a.335360569867137.68835.140313109371885&type=3

 

 

 

Commenter cet article